HISTOIRE DE FAUX
 
  > Bande annonce et résumé
 
 

Vue de l'usine de l'Alliance

Site du Foultier

Dernier platineur "Manuel Alméda" devant son martinet
à l'Alliance

Roue hydraulique actionnée par la rivière la Semène
à l'Alliance

Scène de fenaison aiguisage du fil de la faux
émoussé par la coupe

Faucheurs en haute Ardèche

Faucheuse mécanique Massey-Harris, 1ère étape
vers la mécanisation

Faucheuse rotative à disque Claas Disco 3200 de 3m de
largeur de coupe

Fabrication de la fourche, étirage au laminoir à tambour
des dents de la fourche

Fourche chauffée à 900° pour un calibrage et le pliage
des dents avant la trempe
 
 
 

Résumé :
La faux à Pont Salomon, une histoire singulière en Haute-Loire. Un simple hameau de cent âmes, à vocation rurale, va voir sa destinée basculer avec l’arrivée d’une industrie en 1842.

Sept sites seront créés le long de la rivière la Semène par les capitaines d’industrie qui se sont succédés au cours des décennies. Sous l'impulsion de leurs dirigeants les usines produiront jusqu'à 300 000 faux par an.

Pont Salomon vit alors au rythme de ses martinets et devient commune en 1865.

Après la deuxième guerre mondiale, grâce à l'électricité et le gaz, la chaîne de fabrication va profondément se moderniser. Un seul poste n'évoluera pas dans le temps, le platinage.

Le spectateur va se glisser dans cette histoire remarquable et découvrir étape par étape la fabrication du plus mythique outil du paysan et suivre l'arrivée du machinisme avec l'évolution de la mécanisation qui amènera le déclin de la faux.

En 1998, l’arrêt du dernier platineur touché par la limite d'âge marque la fin de la fabrication de la faux et condamne la dernière roue hydraulique au repos forcé. Mais la Semène, désormais libre et sans contraintes, reste la compagne fidèle des deux dernières manufactures. Et le bouillonnement de son eau vive résonne comme un encouragement à y créer encore faucilles et fourches, produits des derniers savoir faire à l’œuvre sur ses rives.



Présentation du film:  Pont-Salomon une histoire de faux

Année de réalisation : 2016
Durée : 1h08
Format vidéo : 16/9
Scènes de tournage : Pont-Salomon, Dunières, Bourg Argental, Cros de Géorand, Le Béage, Le Cheylard, Le Lac d'Issarlès, Rochepaule.

Téléchargez la plaquette : Pont-Alomon, une histoire de faux.




Vous êtes intéressé par une présentation en intérieur ou en plein air,
prenez contact avec moi pour obtenir les conditions de vente.



Accueil | Mon activité | Mes spectacles d'images | Galerie photos / Boutique | DVD La Loire - Le Monde rural | Livre Intimité Paysanne | Livre Une histoire de faux | Me contacter
© Tous droits réservés - AUDIOVISION PEYROL BERNARD - 2004 - 2017